Bouteilles en plastique, vaisselle jetable, pailles : par quoi les remplacer ?

Bouteilles en plastique, vaisselle jetable, pailles : par quoi les remplacer ?

De nombreux objets en plastique à usage unique sont amenés à disparaître. Pozette vous donne quelques pistes pour les remplacer dès aujourd’hui et adopter un quotidien plus respectueux de la planète.

L’Assemblée nationale a adopté dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 décembre un amendement au projet de loi antigaspillage, ayant pour objectif d’interdire la « mise sur le marché des emballages plastique à usage unique d’ici 2040 ». L’échéance est surprenante voire totalement incompréhensible vue l’urgence climatique, mais c’est ce qu’ont décidé nos députés. Ce texte concerne « tous les emballages alimentaires, les flacons, bouteilles, ce qui est partout dans nos placards pour l’usage domestique et industriel », a souligné Laurence Maillart-Méhaignerie (LREM), élue dans la 2e circonscription d’Ille-et-Vilaine. S’il est définitivement adopté par le Parlement, cet amendement fixera tous les cinq ans des objectifs successifs de réduction, de réutilisation ou de recyclage des emballages en plastique à usage unique. Certains objets en plastique disparaîtront toutefois de notre quotidien dès le 1er janvier 2020 comme les gobelets, les assiettes, les bouteilles d’eau en plastique dans les cantines scolaires et les cotons-tiges. D’autres seront également prohibés à compter de 2021, et ce, dans toute l’Europe. Parmi eux : les pailles, les touillettes et les couverts jetables.

Supprimer le plastique de son quotidien est d’ores et déjà possible. De nombreux objets peuvent être facilement remplacés. Nul besoin d’attendre pour passer à l’action ! Pozette vous propose quelques alternatives.  

Les bouteilles d’eau

La gourde est l’alternative idéale aux bouteilles d’eau en plastique. En plus d’être écologique, elle est économique et surtout, elle est plus saine. L’eau embouteillée peut en effet contenir des minuscules particules de plastique. Dans le commerce, on en trouve de toutes sortes : en verre, en inox, en aluminium ou encore en plastique réutilisable. Le mieux serra de choisir une bouteille en inox. L’inox est un matériau solide, sain et léger. Il a l’avantage d’être presque inusable, il ne rouille pas et ne donne ni ne retient aucun goût. Si vous n’avez pas encore votre gourde, retrouvez notre sélection ici. Récemment, Pierre Tucoulat, un jeune entrepreneur français, a aussi lancé sa marque de gourde Zeste. Pour en savoir plus, c’est ici.

Les cotons-tiges

Pour les cotons-tiges, on peut passer au réutilisable en adoptant l’oriculi. Ce nettoyeur d’oreille peut s’utiliser à vie. Il permet de nettoyer le cérumen à l’entrée du conduit auditif, et protège les tympans en empêchant la formation de bouchons. Autre possibilité : le coton-tige réutilisable en silicone. Celui-ci est constitué d’une tige en nylon rigide et d’un embout en silicone médical lavable.

Les pailles

Petites et légères, les pailles en plastique sont difficilement recyclables et se retrouvent bien souvent dans les océans. Elles font partie des huit millions de tonnes de plastique déversées chaque année dans les eaux de notre belle planète. Aujourd’hui, il existe de nombreuses alternatives à ces petits tubes. On retrouve les pailles en inox, en verre, en carton ou en bambou. D’autres sont plus originales comme celles proposées par l’entreprise Sorbos. Celles-ci sont comestibles ! Elles sont composées de sucre glace et d’amidon de maïs, et se mangent une fois la boisson bue. Autre alternative : la paille en paille commercialisée par la start-up française La Perche. Plus d’infos sur toutes ces pailles ici.

La vaisselle jetable

Pour un pique-nique, un apéro entre amis ou un goûter d’anniversaire, exit la vaisselle jetable. Les couverts en plastique peuvent aujourd’hui être remplacés par des couverts en bambou, par exemple. Idem pour les gobelets. Le cabinet de design américain Crème Design a, lui, imaginé des gobelets compostables. Ceux-ci, pas encore commercialisés, sont conçus à partir de courges ! En France, la jeune pousse Les Petites Françaises proposent des tasses comestibles. Elles sont en biscuit et l’intérieur est nappé de chocolat ou de noix de coco. Pour les assiettes, on peut utiliser des assiettes comestibles comme celles proposées par le site assiettes-comestibles.com. Celles-ci sont fabriquées à partir de son de blé naturel et peuvent être mises au micro-ondes. Prix : à partir de 4 euros les 10 assiettes de 20cm. Sinon, utilisez des vrais couverts et de vraies assiettes. Tant pis pour la vaisselle !

Les touillettes

Pour remplacer les touillettes, c’est facile. On peut utiliser des agitateurs en bois compostable ou en bambou. La cuillère est aussi une bonne solution.

Les emballages alimentaires

La meilleure alternative ? L’emballage réutilisable, le fameux « Bee’s Wrap ». On peut en faire chez soi avec un vieux bout de tissu et des pépites de cire d’abeille, ou bien en acheter dans le commerce. De nombreuses marques en proposent comme Cosse Nature. Les emballages alimentaires sont fabriqués à partir de coton GOTS, imprimés avec des encres à base d’eau. Le coton est enduit avec un mélange de cire de Carnauba, d’huile de tournesol bio et de résine de pin issue de forêts gérées durablement. Les emballages, conçus dans les Alpes, sont comme des autocollants. Ils prennent la forme des plats et aliments grâce à la chaleur de vos mains. Après chaque utilisation, il suffit de les laver à l’eau tiède et au savon doux.

Les flacons de shampooing, de gel douche et les tubes de dentifrice

Pas de secret, on passe au solide. Shampooing, gel douche, dentifrice et même déodorant. Leur version solide est tout aussi efficace. Et pour celles et ceux qui ne sont pas convaincus, certaines marques proposent ces produits dans des flacons consignés comme CoZie. Nous avons testé leur dentifrice et nous avons été 100% convaincus. Des designers planchent par ailleurs sur des flacons zéro déchet innovant. Les designeuses Jonna Breitenhuber et Mi Zhou ont par exemple imaginé des bouteilles de shampooing et de gel douche en savon. Une fois les contenants vides, ils peuvent par la suite être utilisés pour se laver. Plus de déchets ! Ils se désintègrent entièrement à chaque fois que l’on prend sa douche.

Les rasoirs

Bye bye les rasoirs en plastique. On passe au rasoir en inox ! Presque incassable et totalement inoxydable, il peut durer une vie entière. Il suffit juste de changer les lames quand elles deviennent trop usées. Sinon, on peut laisser pousser ses poils. Comme dirait l’autre, ça tient chaud l’hiver !

Les brosses à dents en plastique

Aujourd’hui, il existe de nombreuses alternatives durables comme les brosses à dents en bambou ou à tête interchangeable. C’est ce que propose notamment la marque française Bioseptyl. Une fois la tête usagée, il suffit de la changer et de la renvoyer à la marque afin qu’elle puisse être recyclée. Bioseptyl propose plusieurs modèles, dont une brosse avec un manche en plastique à base de coquilles Saint-Jacques ou de liège français. Elle vient aussi de sortir une brosse à dents entièrement en bois. Elle est biodégradable. Une fois sa tête coupée, on peut la composter directement dans son jardin. Plus d’infos ici.

Victoire Toitot

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire