Les 10 commandements du vacancier écoresponsable

Les gestes à adopter pour des vacances écolo

Les grandes vacances d’été sont enfin arrivées ! Si vous avez prévu une petite escapade au bord de la mer, à la campagne ou à la montagne, voici 10 gestes à adopter pour profiter de ces jours tant mérités tout en préservant l’environnement.

Ne pas prendre l’avion

L’avion est un moyen de transport très pratique mais aussi très polluant. « Les trajets en avion émettent à eux seuls 40 % des gaz à effet de serre liés aux transports touristiques, sans compter l’oxyde d’azote émis au décollage et les traînées de condensation », précise l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Pour les trajets de courtes et moyennes distances, préférez donc la voiture ou encore mieux le train. « Par personne et par kilomètre, le train pollue 8 fois moins que la voiture et 14 fois moins que l’avion. »

Faire une valise zéro déchet

Dès vacances plus écologiques, ça commence dès l’élaboration de la valise. Dans vos bagages, emportez le strict minimum et évitez d’y glisser des produits en plastique à usage unique qui pourraient polluer le lieu de destination. Misez sur des cosmétiques sans emballage comme un pain de savon, un shampooing solide, un dentifrice solide et un déodorant en pot. Pratiques, économiques et écologiques, ces produits ont aussi l’avantage d’être plus respectueux de la santé. Exit les conservateurs et autres ingrédients potentiellement toxiques ! Retrouvez nos essentiels d’une trousse de toilette zéro déchet ici. Pour éviter l’achat de bouteille d’eau sur place, pensez aussi à glisser une gourde en inox dans votre bagage. Retrouvez nos gourdes préférées ici. Et si vous avez prévu de faire quelques achats sur place, n’oubliez pas non plus de prendre quelques sacs en tissu.

Laisser la voiture au parking

Vous êtes venu en voiture ? Laissez-la au parking le temps des vacances et préférez si possible les transports en commun pour vous rendre à la plage ou sur un site touristique. Mieux : choisissez le vélo pour les petits trajets ! En plus de réduire vos émissions de gaz à effet de serre, vous éliminerez tous les petits excès (apéro, beignets sur la plage) et vous éviterez les bouchons. Le vélo, c’est aussi la liberté !

Respecter les espaces naturels 

En vacances, les petites balades dans la nature sont souvent au programme. Près de la plage ou en forêt, ne vous aventurez pas hors des sentiers battus et dans des espaces clos et protégés. « Certaines plantes sont protégées (…) le risque est de marcher sur de jeunes pousses et d’altérer l’équilibre fragile de ces espaces », explique l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Et bien sûr, ne laissez aucun déchet derrière vous !

Consommer des produits de saison et locaux

Comme à la maison, évitez d’acheter des produits qui viennent de l’autre bout du monde et favorisez ceux qui ont été produits dans la région. En plus de faire un geste pour l’environnement, vous soutiendrez l’agriculture et l’économie locales. La découverte passe aussi par l’assiette !

Pratiquer des activités « vertes »

Les vacances d’été sont l’occasion de pratiquer des sports. Jet ski, quad… Les activités proposées sont nombreuses. Mais celles-ci polluent énormément. L’idéal sera de se tourner vers des activités dites plus « douces » et non motorisées comme le paddle, la planche à voile, le vélo ou la balade à cheval.  Et si ces dernières sont effectuées non loin du lieu de résidence, c’est encore mieux. Cela évitera d’utiliser la voiture ! Pour les plus engagés, il est aussi possible de participer à des opérations de ramassage de déchets sur la plage ou en forêt. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’office du tourisme. Si aucune action n’est organisée dans la région, vous pouvez le faire vous-même. Une paire de gants, un sac poubelle et le tour est joué ! Vous faites du jogging ? Pratiquez le plogging ! Dès que vous croisez un déchet, ramassez-le.

Utiliser une crème solaire « bienveillante »

Les crèmes solaires ont aussi un impact sur l’environnement. Pour vos baignades, préférez une protection solaire à filtres minéraux d’origine naturelle, sans nanoparticules et autres ingrédients toxiques à l’intérieur, et aussi résistante à l’eau. On vous explique pourquoi ici.

Trier ses déchets

En vacances, on n’oublie pas ses bonnes habitudes. On jette ses déchets dans la bonne poubelle ! Pour connaître les consignes de tri (celles-ci diffèrent selon les villes), demandez à la réception du camping, de l’hôtel ou auprès de votre hébergeur. Sinon, pour éviter les prises de tête, passez en mode zéro déchet : achats en vrac, utilisation d’objets réutilisables, etc. Retrouvez nos conseils pour un pique-nique zéro déchet ici.

À l’hôtel : garder sa serviette de douche plusieurs jours

Si vous séjournez à l’hôtel, gardez votre serviette de douche plusieurs jours.  « C’est moins de linge à laver et donc moins d’eau et de lessive consommée », rappelle l’Ademe. Pour éviter que la femme ou l’homme de chambre ne prenne votre serviette, rangez-la correctement. Ne la laissez pas par terre ou dans la baignoire. Vous pouvez aussi prévenir le personnel de l’hôtel.

Acheter des souvenirs locaux

La tradition veut que l’on rapporte un souvenir de ses vacances. Sur les lieux touristiques, les petites échoppes dédiées ne manquent pas. Celles-ci commercialisent de nombreux gadgets (magnets, verres à bière, boules à neige, etc.) pour compléter les collections les plus farfelues. Le hic : la plupart de ces objets sont conçus à l’étranger. Le vacancier écoresponsable préférera, lui, un produit fabriqué localement. Acheter local, c’est faire un geste pour la planète mais c’est aussi soutenir les savoir-faire et l’économie de la région. 

Lire aussi : Vacances : où et comment trouver des hébergements écoresponsables ?

Victoire Toitot

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire