Vacances : où et comment trouver des hébergements écoresponsables ?

Hébergements écoresponsables : les labels auxquels on peut se fier

Envie de passer des vacances en accord avec vos convictions ? Bonne nouvelle, il existe aujourd’hui de nombreux hôtels, gîtes et campings engagés dans une démarche de respect de l’environnement. Pozette vous dresse la liste des labels et plateformes en ligne spécialisées pour trouver facilement un hébergement écoresponsable.

Les labels pour identifier un hébergement écoresponsable

L’Écolabel Européen. Attribué depuis 2003 aux hébergements touristiques (hôtels, campings, gîtes), cette certification « garantit que l’hébergement contribue activement à l’utilisation de sources d’énergies renouvelables, à l’économie d’énergie et d’eau, à la réduction des déchets, à l’amélioration de l’environnement local, à la lutte active contre le gaspillage alimentaire, et au développement du tissu économique local », explique sur son site l’AFNOR Certification, l’organisme qui délivre le label aux établissements. En France, quelque 350 établissements sont labellisés de l’Écolabel Européen.

Hôtels au Naturel. Ce label concerne les hôtels « situés dans les Parcs Naturels régionaux ou nationaux, ou situés dans des sites définis comme des sites d’exception par le label Hôtels au naturel ». Il garantit que ces derniers sont respectueux de l’environnement : limitation de la consommation d’énergie et d’eau, protection de la biodiversité, alimentation biologique, produits ménagers labellisés, etc. Pour obtenir le label, l’établissement doit détenir au moins 2 étoiles et avoir mis en place des actions destinées à réduire sa consommation d’eau et d’électricité. Les hôtels certifiés sont à retrouver ici.

L’Écogîte de Gîtes de France. Vous préférez l’authenticité des gîtes ? Fiez-vous alors au label ou plutôt à la qualification Écogîte de Gîtes de France. Pour recevoir cette dernière, un gîte doit répondre à plusieurs critères environnementaux. Parmi eux : « l’intégration de l’hébergement dans son environnement et son site », « l’utilisation de matériaux locaux et sains et la qualité de l’air intérieur dans la réalisation de l’hébergement », « la maîtrise des consommations d’eau et valorisation des eaux du site » ou encore « la gestion des déchets liés à l’occupation de l’hébergement », détaille Gîtes de France sur son site. Retrouvez ici tous les gîtes qualifiés Écogite.

 « Gîte Panda ». Pour les adeptes des gîtes, il existe aussi le label « Gîte Panda » créé par le WWF France en 1993, en partenariat avec la Fédération des Parcs Naturels Régionaux, Parcs Nationaux de France et la Fédération des Gîtes de France. Tri des déchets, compost, récupération des eaux de pluie, valorisation des mobilités douces, sensibilisation de la clientèle à la protection de l’environnement, utilisation de matériaux sains et naturels pour la rénovation, de produits écolabellisés… Les critères d’attribution sont vastes.

Clef Verte. Apparu au Danemark en 1994, la Clef Verte est un label international (Green Key). Il a été lancé et développé en France en 1998 par l’association Teragir. Il concerne tous types d’hébergements touristiques : hôtels, campings, gîtes, chambres d’hôtes, villages et centres de vacances, auberges de jeunesse. Et même les restaurants ! Présent dans 57 pays, ce label a été décerné à plus de 620 établissements français (métropole et Outre-mer). Les critères d’obtention sont nombreux (plus d’une centaine). Cela va de la réduction des déchets, de la consommation d’eau et d’électricité, à l’achat et l’utilisation de produits d’entretien respectueux de l’environnement. Tous les sites labellisés sont à retrouver sur le site de la Clef Verte.

Il existe une multitude d’autres labels et certifications garantissant des hébergements respectueux de l’environnement. On retrouve aussi le label international Green Globe. 

Des plateformes pour trouver et réserver un hébergement écoresponsable

Ces dernières années, de nombreuses plateformes spécialisées se sont développées pour permettre aux vacanciers de trouver en seulement quelques clics le séjour de leur rêve. Nos 4 coups de cœur :

VaoVert. Cette plateforme fondée en 2018 sélectionne des hébergements touristiques engagés dans une démarche écoresponsable. Sur VaoVert, les voyageurs peuvent identifier leur niveau d’implication en un coup d’œil grâce à un système d’éco-points répartis en cinq catégories : Habitat, Énergies, 3R (Réduire, Réutiliser, Recycler), Gastronomie et Partage. Pour être référencé sur la plateforme, un hébergeur doit respecter quatre crinières de base : accueil chaleureux, tri des déchets, partage de bons plans écoresponsable et engagement à réduire son impact sur l’environnement. Plus d’informations sur vaovert.fr.

We Go GreenR. Lancée en mai 2020, We Go GreenR s’adresse à ceux qui souhaitent « polluer moins et kiffer plus ! » Un hôtel étoilé en pleine nature, un écolodge dans les Landes, une cabane perchée en Corrèze… La plateforme référence déjà plus de 1000 hébergements écoresponsables en France. Tous ces établissements sont engagés dans une démarche de respect de l’environnement « mesurée un « GreenScore » sur une échelle de 1 à 5 -indice calculé sur la base de 100 critères : des matériaux de construction durables à la gestion de l’énergie et de l’eau en passant par une nourriture bio, locale ou issue directement du potager », explique We Go GreenR. Plus d’informations sur wegogreenr.com

Holiable. Fondée par Sophie Castelain, Holiable s’adresse aux globe-trotters qui souhaitent voyager autrement. Elle permet de trouver en quelques clics des établissements écoresponsables, éthiques, socialement inclusifs et engagés dans un tourisme à impact positif. Hôtels écologiques, restaurants durables ou locavores, activités… Holiable est une petite pépite. Récemment lancée, la plateforme référence plus de 150 lieux à travers le monde.  Plus d’informations sur holiable.com

Voy’Agir. Créée en 2016 par Marine de Beaufort et Mathieu Chevalier, Voy’Agir est une aussi une plateforme pour les globe-trotters. Le site recense des hébergements mais aussi des restaurants et des activités ayant un impact social et environnemental positif aux quatre coins du monde, et en France bien sûr. Plus d’informations sur voyagir.org

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire