Zéro déchet : les 10 essentiels à avoir dans sa cuisine

Zéro déchet : les 10 essentiels à avoir dans sa cuisine

Adopter un mode de vie zéro déchet, ce n’est pas bien compliqué. Il suffit d’avoir de la motivation, une bonne organisation et surtout, d’être bien équipé. Tawashi, bocaux en verre, sacs à vrac… Voici 10 objets réutilisables à avoir dans sa cuisine.

Emballages alimentaires, film plastique, capsules de café à usage unique, papier essuie-tout, bouteille de liquide vaisselle… Les poubelles de nos cuisines débordent de déchets en tous genres. Et ces derniers polluent énormément. Rarement recyclés, ils sont stockés dans des décharges, incinérés ou finissent dans la nature. Pour alléger sa poubelle (et faire du bien à l’environnement et à son porte-monnaie), une solution : adopter des objets réutilisables. Engagée dans la démarche zéro déchet, la rédaction de Pozette vous liste ses 10 essentiels.

Des sacs à vrac

Pour réduire sa poubelle de déchets, il faut bien sûr commencer à la source, c’est-à-dire au moment des courses. On passe alors en mode vrac et on s’équipe de sacs en tissu spécialement conçus à cet effet. Sur Internet, plusieurs plateformes dédiées au zéro déchet en proposent. Parmi elles : Kufu, Mamie Colette et Greenweez.

Des contenants en verre

Les contenants réutilisables sont essentiels. On peut les utiliser pendant ses courses pour contenir son fromage ou les viandes de son boucher préféré, ou bien chez soi pour conserver des aliments. Dans le commerce, le choix est immense. Chez Pozette on apprécie notamment les contenants en verre de chez Pyrex et leur gamme « Cook & Go ». Dotés d’un couvercle hermétique, ils ont la particularité d’être 30% plus légers que les contenants en verre traditionnels. Et ça, c’est plutôt appréciable. Pour stocker ses féculents, ses biscuits et ses restes de repas à la maison, on n’oublie pas non plus les fameux bocaux en verre (Le Parfait, Boboco, etc.).

Des films alimentaires réutilisables

En cuisine on troque l’aluminium, la cellophane et le film plastique par des emballages réutilisables. Connus sous le nom de « Bee’s Wrap », ces papiers enduits de cire d’abeille ou de cire végétale les remplacent à merveille. Ils sont comme des autocollants. En les chauffant dans les mains, ils prennent la forme des plats et aliments. Nos chouchous ? Les emballages Cosse Nature fabriqués à partir de coton GOTS, enduit d’un mélange de cire de Carnauba, d’huile de tournesol bio et de résine de pin issue de forêts gérées durablement. Et cocorico, ces derniers sont made in France ! Ils sont conçus dans les Alpes. D’autres « Bee’s Wrap » sont à retrouver dans des boutiques spécialisées zéro déchet et sur Internet, comme sur la plateforme Home Zéro Déchet.

À noter qu’il est tout à fait possible d’en faire à la maison. Pour les adeptes du DIY, voici comment faire : munissez-vous de trois bouts de tissu (torchon, vieux tee-shirts, taie d’oreiller) dont un très fin, et de pépites de cire d’abeille. Placez les tissus les plus épais sur la plaque de four puis mettez le plus fin dessus. Étalez les pépites de cire d’abeille et mettez le tout au four à 85 degrés pendant une quinzaine de minutes. Une fois la cire fondue, sortez la plaque et laissez refroidir. Le tissu fin aura absorbé la cire. Et hop ! Vous avez un emballage alimentaire réutilisable et lavable !

Un tawashi ou une éponge lavable

Pour dire adieu aux éponges jetables, on passe aux éponges réutilisables comme le tawashi. Originaire du Japon, cette éponge est réalisée au crochet et se lave après plusieurs usages. Là aussi on peut en faire une chez soi (voir l’astuce ici) ou bien en acheter sur Internet comme sur la boutique en ligne Baobao. Pour les adeptes des éponges « gratte-gratte », il en existe aussi des lavables comme celles proposées par la marque Papa Poule Mama Cool.

Un savon de Marseille

Pour nettoyer la vaisselle, on troque le liquide en bouteille plastique pour le bon vieux savon de Marseille, qui est un excellent détergent. Il suffit de frotter son éponge mouillée sur le savon et de nettoyer normalement ses assiettes, couverts et verres sales. Attention toutefois aux contrefaçons. Parmi les marques historiques à privilégier : Marius Fabre, Le Fer à Cheval, la Savonnerie du Midi et Le Sérail.  Le savon de Marseille doit contenir 72% d’huile végétale. 

Un essuie-tout lavable

Le papier essuie-tout fait partie des incontournables de la cuisine. Mais ce produit, certes très pratique, encombre inutilement nos poubelles. Et il ne faut pas oublier que ces petites feuilles absorbantes sont, comme tous les autres papiers, fabriquées à partir de bois. Pour sauver notre poubelle et les forêts, on adopte alors l’essuie-tout réutilisable et lavable. À shopper sur ReUseIt, ZoEssentiels ou  Petit Poh.

Une gourde

C’est l’objet indispensable que l’on doit tous avoir : la gourde. Si on n’a pas de carafe à la maison et que l’on ne veut pas se servir toutes les minutes au robinet, on peut l’utiliser. Retrouvez nos gourdes préférées ici.

Une boule à thé

Adepte du thé ? Achetez-le en vrac et dégustez-le avec une boule à thé en inox que vous pourrez réutiliser plusieurs fois. Bye bye les sachets !

Des capsules de café rechargeables

Pour le café, on oublie les capsules jetables polluantes et on adopte les capsules rechargeables. Il s’agit de dosettes que l’on peut remplir avec du café moulu de son choix. Après utilisation, il suffit de les nettoyer. Où les acheter ? MaxiCoffee, EcoCaps, Amazon, Cdiscount et autres plateformes de e-commerce. On peut aussi en trouver chez ReUseIt.

Des pailles réutilisables

Les pailles en plastique n’occupent pas beaucoup de place dans les poubelles mais sont extrêmement polluantes. Elles sont si petites et légères qu’elles ne peuvent pas être recyclées. Elles finissent par être incinérées, ce qui génère des gaz à effet de serre ou atterrissent dans les océans ! Les pailles font en effet partie des huit millions de tonnes de plastiques déversées chaque année dans les océans. Pour déguster ses smoothies ou jus faits maison, on utilise alors des pailles réutilisables, de préférence en inox. Ce matériau est solide, sain et léger. Il a l’avantage d’être presque inusable, il ne rouille pas et ne donne ni ne retient aucun goût. Désormais très populaires, les pailles en inox se trouvent presque partout, même dans les supermarchés. Sur Internet, on peut en commander sur le site de la marque Gaspajoe et sur la plateforme sans-bpa.com. Pour rappel, les pailles en plastique seront bientôt interdites dans l’Union Européenne. Plus d’infos ici

Bonus : un lombricomposteur ou un bokashi

Dans nos poubelles, nous avons trop de détritus compostables qui méritent d’être valorisés. La solution ? S’équiper d’un lombricomposteur ou d’un bokashi. À la clé : moins de détritus et du bon engrais pour ses plantes ! Plus d’infos ici et ici.

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire