Les huiles essentielles à adopter pour une rentrée pleine de vitalité

Les huiles essentielles à adopter pour une rentrée pleine de vitalité

La rentrée est souvent synonyme de stress, de fatigue et de déprime. Pour les contrer, certaines huiles essentielles peuvent vous aider.

Les vacances sont terminées. Fini les grasses matinées, les longues siestes et les moments de détente. L’heure est venue de retourner au travail et de retrouver son train-train quotidien. Métro, boulot, dodo… C’est parti pour une nouvelle année ! Mais cette reprise est souvent difficile. Le stress et la fatigue apparaissent dès les premiers jours, et les coups de blues se font de plus en plus nombreux. Heureusement, il existe des solutions naturelles pour les contrer. Parmi elles ? Les huiles essentielles ! Les huiles essentielles ou HE possèdent de nombreuses vertus médicinales et certaines sont idéales pour lutter contre ces petits tracas. Voici quelques exemples.

Les précautions avant d’utiliser les huiles essentielles

Avant de vous les détailler, un rappel des précautions s’impose. Les HE sont certes naturelles mais elles peuvent en effet être dangereuses si elles ne sont pas employées correctement et à bon escient.

L’usage de ces huiles essentielles est déconseillé aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes âgées, épileptiques, asthmatiques et aux personnes souffrant de pathologies chroniques. 

Certaines huiles sont photosensibilisantes : ne vous exposez pas au soleil après les avoir utilisées.

N’utilisez jamais les huiles essentielles pures au contact des yeux, du nez, des conduits auditifs et des parties génitales. Certaines huiles sont aussi trop puissantes pour être utilisées comme telles. Elles peuvent provoquer de graves brûlures sur la peau. Elles ne sont pas solubles dans l’eau. Pour certaines huiles, il est donc conseillé de les mélanger avec un corps gras (une huile végétale (HV)).

Respectez le dosage recommandé sur l’emballage ou la notice, les dilutions conseillées, etc. Et faites un test d’allergie au miniumum 24h avant une première application. 

Privilégiez les huiles essentielles 100% naturelles et pures, et bio si possible. Sur le flacon, cherchez la mention HEBBD (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie).

Trois huiles essentielles contre la fatigue

L’huile essentielle d’arbre à thé ou Tea Tree. Elle fait partie des indispensables à avoir dans sa pharmacie. Ses propriétés sont nombreuses : elle est antiseptique (désinfecte toutes les blessures), antibactérienne, antivirale, antiparasitaire, etc. Elle lutte contre les affections respiratoires, les infections ORL, buccales ou cutanées comme l’acné, soulage les piqûres d’insectes, les brûlures et coups de soleil, et agit aussi efficacement contre la fatigue saisonnière. L’huile essentielle d’arbre à thé stimule et donne de l’énergie physique et psychique.

Comment l’utiliser ? Elle peut s’appliquer pure sur la peau : une goutte sur le plexus solaire (au niveau de l’estomac) ou sur la face interne des poignets. Vous pouvez aussi l’utiliser en massage le long de la colonne vertébrale, diluée dans une huile végétale (trois gouttes pour une cuillère à soupe). Autre possibilité : la respirer à même le flacon ou verser quelques gouttes sur un mouchoir propre (attention aux yeux et au nez lors de l’inhalation).  

L’huile essentielle de Pin Sylvestre. C’est l’anti « coup de mou » par excellence. L’huile de Pin Sylvestre est parfaite si vous souffrez d’une petite fatigue physique et nerveuse. Frais et puissant, son parfum stimule. En plus, elle combattrait les infections respiratoires (bronchite, toux, sinusite).

Comment l’utiliser ? En diffusion : quelques gouttes dans un diffuseur ou sur un mouchoir (attention aux yeux et au nez). En application : diluée dans une huile végétale (1 goutte de HE pour 4 gouttes de HV). Où ? Dans le bas du dos ou à l’intérieur des poignets.

L’huile essentielle de menthe poivrée. Cette huile est efficace contre les troubles digestifs, le mal des transports (nausées) et les douleurs de toutes sortes (mal de tête par exemple). C’est aussi un très bon stimulant en cas de coup de pompe. Son parfum rafraîchissant donne un coup de fouet ! 

Comment l’utiliser ? En diffusion : quelques gouttes dans un diffuseur ou sur un mouchoir (attention aux yeux). En application sur la peau : une goutte sur les poignets ou diluée dans une huile végétale en massage (zone plus étendue).

Trois huiles essentielles contre le stress

L’huile essentielle de camomille romaine (camomille noble). Si vous êtes très stressé, pariez sur cette huile. Elle apaise et calme instantanément. À noter que l’huile essentielle de camomille romaine est aussi un bon anti-inflammatoire !

Comment l’utiliser ? Une à deux gouttes sur la face interne des poignets. Respirez sa bonne odeur et le stress disparaîtra !

L’huile essentielle de petit grain bigarade. Elle est également efficace contre le stress. Elle calme, détend et favorise le sommeil. Si vous avez une peau grasse et/ou acnéique, misez aussi sur cette huile. Elle purifie et revitalise la peau !

Comment l’utiliser ? En diffusion : quelques gouttes dans un diffuseur. En application cutanée : une goutte pure sur la face interne des poignets ou diluée dans une huile végétale.

L’huile essentielle de lavande vraie (lavande officinale). Cette huile fait aussi partie des incontournables à avoir chez soi. L’huile essentielle de lavande vraie possède de nombreuses propriétés : elle combat presque toutes les affections et infections de la peau, agit efficacement contre les douleurs musculaires et fait la peau aux poux ! C’est aussi un bon antistress.

Comment l’utiliser ? En diffusion : quelques gouttes dans un diffuseur. En application cutanée : vous pouvez l’appliquer en massage, préalablement diluée dans de l’huile végétale (bas du dos, le long de la colonne vertébrale, plexus solaire, face interne des poignets, voûte plantaire).

Deux huiles essentielles contre les petits coups de blues

L’huile essentielle d’ylang-ylang. Pour une baisse de moral passagère, cette huile peut être d’un grand secours. Elle apaise, calme et réconforte. Son petit plus ? Elle possèderait des propriétés aphrodisiaques 😉

Comment l’utiliser ? Cette huile a une odeur très puissante. En diffusion, il est conseillé de l’associer à une autre huile (petit grain bigarade par exemple). Elle s’applique aussi en massage, diluée dans une huile végétale.

L’huile essentielle de bois de rose. En plus de soigner les problèmes de peau, l’huile essentielle de bois de rose est particulièrement efficace contre les petits coups de blues. Bien-être et bonne humeur, tels sont les effets de cette huile.

Comment l’utiliser ? Quelques gouttes dans un diffuseur ou diluée dans une huile végétale.

Attention : pour une diffusion atmosphérique, veillez à le faire en l’absence de personnes fragiles (enfants, femmes enceintes). Les huiles essentielles s’utilisent avec parcimonie et ne remplacent en rien un traitement médical ! En cas de très grosse fatigue et de déprime, consultez votre médecin.

Pour en savoir plus sur les huiles essentielles, Pozette vous recommande deux ouvrages :

« Mes 15 huiles essentielles – Les indispensables pour se soigner vite et bien » de Danièle Festy, Éd. Pocket.

« Guide de poche d’aromathérapie – 48 huiles essentielles pour se soigner en toute simplicité », de Danièle Festy et Isabelle Pacchioni, Éd. Leduc.S.

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire