Paris. Une association tente de sauver Fibris, une boutique pionnière de mode éthique

L’association Réseau Éthique à la rescousse de Fibris

Solidarité. Des marques engagées de l’association Réseau Éthique se sont mobilisées pour sauver Fibris, une boutique pionnière de mode éthique située dans le Ve arrondissement de Paris.

Au 40 Boulevard Saint-Marcel à Paris se trouve une boutique unique, Fibris. Depuis plus de 25 ans, la gérante Racheli commercialise des vêtements écologiques en matières naturelles comme le lin, la laine, la soie, le chanvre et le coton biologique. Dans son magasin, elle propose une belle sélection de marques pour s’habiller éthique de la tête aux pieds, mais aussi des accessoires pour la maison et le Do It Yourself (DIY). Mais les grèves, les manifestations et le confinement ont durement impacté son commerce. Sa seule option : baisser définitivement son rideau.

Une fermeture aux conséquences terribles, tant du côté des consommateurs que des marques. Les boutiques indépendantes comme celle de Racheli sont les seules à proposer une alternative à la fast fashion et un choix non uniformisé de la mode. Elles permettent aux consommateurs de découvrir des créateurs engagés, pour la plupart confidentiels, et elles offrent la possibilité à ces derniers d’avoir un point de vente physique. En raison des très faibles marges qu’elles pratiquent, les jeunes griffes ne peuvent en effet que très rarement se permettre d’avoir leur propre magasin.

L’association Réseau Éthique à la rescousse de Fibris

Consciente de l’enjeu, Réseau Éthique, une association bénévole d’acteurs complémentaires de la mode éthique fondée en septembre 2019, a donc décidé de se mobiliser pour sauver Fibris. « Christophe, le fondateur de la marque Histon Project et membre de notre conseil d’administration, connaît bien la boutique. Il habite à seulement quelques mètres du magasin, et y a déposé ses vêtements en lin. Il nous a expliqué la situation de Fibris et nous a proposé d’effectuer un partenariat basé sur la collaboration et la solidarité », explique Morgane Leprince de Réseau Éthique. Un partenariat validé à l’unanimité.

L’idée ? Les membres de l’association gardent le magasin ouvert, et Racheli offrent à ces derniers la possibilité de vendre leurs créations aux côtés des autres marques éthiques pionnières de chez Fibris. « Les jeunes marques ont aussi souffert ces derniers mois. C’est un échange de bon procédé. »

Depuis le mois de juin, l’association Réseau Éthique est aux commandes de Fibris. En attendant le retour de Racheli, encore chez elle dans les Cévennes, Christophe et Mathilde – fondatrice de la marque Nautissea Chanvre – prennent soin des clients et présentent les marques de l’association. Grâce à cette collaboration solidaire, la boutique de Racheli vit toujours. Croisons les doigts pour que cela perdure…

Voilà une belle initiative. Si vous habitez à Paris ou si vous êtes de passage dans la capitale, n’hésitez pas à aller chez Fibris (40 Boulevard Saint-Marcel, 75 005 Paris). Parmi les marques présentes et membres de l’association Réseau Éthique, on retrouve Jholi, Second Sew, Splice, Patrimoine, Komodo, Caarus ou encore La Vie est Belt.

Pour en savoir plus sur Réseau Éthique : reseauethique.org

Crédit photo : Réseau Éthique
Crédit photo : Réseau Éthique

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire