Astuces anti-gaspi avec les noyaux et queues de cerises

Astuces anti-gaspi avec les noyaux et queues de cerises

Avec sa belle couleur rouge, la cerise annonce l’arrivée de l’été. Les premiers fruits commencent à arriver sur nos étals, et ce, pour notre plus grand bonheur. Mais que faire des noyaux et des queues ? Pas question de les jeter à la poubelle. Ces « déchets » peuvent être réutilisés. Voici quelques astuces.

On les attendait avec impatience : les cerises. Ces petits fruits rouges font leur grand retour. Et il faut en profiter puisque leur saison est très courte, de mai à mi-juillet selon les variétés. Principalement produites en Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur, les cerises se dégustent telles quelles ou cuisinées. Tarte, clafoutis, gâteau confiture, compote, sirop, glace… Elles ravissent nos papilles de mille et une façons. Avec les cerises, on peut aussi faire une sauce sucrée-salée pour accompagner le magret de canard, le porc ou le veau. Les recettes avec ces fruits ne manquent pas.

En plus d’être délicieuses, les cerises sont excellentes pour la santé. Elles contiennent de nombreuses vitamines (B et C) et des minéraux. Elles sont également riches en fibres et en antioxydants ! Attention toutefois à ne pas trop en abuser. Les cerises sont les fruits rouges les plus sucrés (15 grammes de glucides pour 100 grammes). Si vous êtes diabétique ou si vous surveillez votre ligne, ne soyez pas trop gourmand. Ne mangez pas non plus les noyaux. Consommés en grande quantités, ils peuvent être dangereux pour la santé.

L’inconvénient des cerises ? Leur noyau et leur queue. Une fois dégustées, elles laissent derrière elles pas mal de déchets. Qu’en faire ? Ne les jetez pas à la poubelle. Les noyaux et les queues de cerises peuvent être réutilisés ! Découvrez quelques astuces.

Une tisane de queues de cerises

Les queues sont un excellent dépuratif et diurétique. Pour faire une tisane, c’est tout simple : après avoir dégusté vos cerises, faites sécher les queues dans un endroit sec et à l’abri de la lumière. Une fois bien sèches, vous pouvez les utiliser en tisane à raison d’environ 6 queues pour un mug. Versez de l’eau bouillante dans votre tasse et laissez infuser 10 minutes. Les autres queues se conserveront dans une boîte hermétique et opaque comme celle du thé pour une prochaine utilisation. Autre possibilité : faire tremper les queues dans 1 litre d’eau froide durant 12 heures pour les ramollir. Faites ensuite bouillir le tout pendant 10 minutes et laissez infuser 10 minutes supplémentaires. Filtrez et dégustez ! Si le goût de ne vous plaît pas, ajoutez un peu de citron.

Les queues de cerises pour soulager les jambes lourdes

Dans son guide « Rien ne se perd ! Du bon usage des épluchures » (Éditions Larousse), l’auteure Martina Krcmar conseille d’utiliser les queues en cas de jambes lourdes. Faites infuser une grosse poignée de queues séchées dans 2 litres d’eau bouillante, et versez le tout dans une bassine. Patientez quelques minutes ou ajoutez un peu d’eau froide, et trempez-y vos petons une bonne vingtaine de minutes.

Une bouillotte avec les noyaux de cerises

Pour cette astuce il vous faudra bien sûr beaucoup de noyaux. Quand vous mangez des cerises, conservez-les donc tous. Pensez bien sûr à les nettoyer. Et une fois que vous aurez rempli un bol, faites-les sécher au soleil ou dans un four encore chaud. Placez-les ensuite dans une poche en coton (un sac à vrac par exemple). Et voilà, vous avez une bouillotte faite maison ! Pour la réchauffer, mettez-la deux minutes au micro-ondes, sur un radiateur ou dans un four encore chaud. Les noyaux de cerises retiendront la chaleur.

Pour cuire une pâte à blanc

Avant de garnir une pâte à tarte, il est conseillé de la cuire à blanc et de verser dessus des billes de cuisson ou des haricots blancs. Si vous n’avez pas ça dans vos placards, utilisez alors vos noyaux de cerises nettoyées et séchées préalablement. À noter que vous pouvez aussi utiliser les noyaux d’autres fruits (pêches, abricots, etc.)

Pour remplacer les billes d’argile

Amis jardiniers, sachez que pouvez aussi remplacer les billes d’argile de vos bacs à fleurs ou de vos jardinières par des noyaux de cerises. Ils feront tout aussi bien l’affaire ! Avant de les utiliser, pensez à bien les nettoyer et à les sécher.  

Lire aussi : Astuces anti-gaspi : ce que vous pouvez faire avec les épluchures de pommes

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire