Zéro déchet. Bientôt une nouvelle épicerie vrac à Paris

Bientôt une nouvelle épicerie 100% vrac et zéro déchet à Paris

Rue Juliette, c’est le nom de cette nouvelle épicerie qui verra bientôt le jour dans le XIIIe arrondissement de Paris. Fondée par Juliette Francequin, elle permettra de faire toutes ses courses du quotidien sans emballage jetable, et proposera un service de livraison dans la toute la capitale.

Quelle est la meilleure solution pour réduire ses déchets ? Acheter en vrac bien sûr. Et cela tombe bien, de plus en plus d’épiceries spécialisées dans la vente en vrac voient le jour sur notre territoire. Selon les derniers chiffres de l’association interprofessionnelle Réseau Vrac, la France ne comptait en 2013 que deux points de vente exclusivement consacrés au vrac. Il y en a désormais plus de 400 ! À Paris, une nouvelle enseigne rejoindra bientôt cette grande famille. Son nom ? Rue Juliette.

Rue Juliette : les courses zéro déchet en toute simplicité

Cette épicerie durable, située au 57 rue de Patay dans le XIIIe arrondissement et fondée par Juliette Francequin, devrait ouvrir ses portes en novembre prochain. Comme tous les magasins vrac, elle proposera des produits vendus à la pesée, et conditionnés dans des grands silos et bacs à vrac. Il suffira de remplir ses propres contenants.

Mais en plus du traditionnel rayon vrac, Rue Juliette commercialisera également des bocaux déjà remplis de différentes tailles. Ceux-ci seront bien sûr consignés : comptez 1 euro pour chaque contenant. « Une fois les bocaux vides, il faudra les rapporter. On se charge du lavage », précise Caroline Péru, chargée du marketing chez Rue Juliette. Zéro déchet et zéro prise de tête. Ce système permet aussi de gagner de temps. Plus besoin de doser, de peser, etc. L’ambition de l’enseigne : faciliter la vie des consom’acteurs et ainsi démocratiser le vrac et la consigne. 

Livraison et drive piéton

Dans cette optique, Rue Juliette proposera également un drive piéton et un service de livraison à domicile ou au bureau, disponible dans toute la capitale. Les produits pourront être commandés en ligne. Pour le drive, il faudra venir prendre sa commande en magasin, et de rendre ensuite les contenants réutilisables et consignés. Pour la livraison, un livreur apportera tous les bons produits achetés en vélo cargo. « Lors de la prochaine commande, il suffira de rendre les bocaux vides au livreur », explique Caroline. La boutique proposera les mêmes services que les grandes enseignes, mais en version zéro déchet.  

Rue Juliette privilégiera les produits locaux, bio ou issus de l’agriculture raisonnée, et commercialisera également des cosmétiques et des produits d’entretien pour la maison. « Il n’y aura pas 15 lessives différentes mais nous essaierons de proposer le plus de références possible. »  L’épicerie veut offrir tout le nécessaire. Fini les courses dans quatre magasins différents !

Le lancement est prévu fin octobre en ligne et début novembre en boutique, mais Rue Juliette a encore besoin d’un petit coup de pouce financier pour se lancer. L’équipe a lancé une campagne de crowdfunding sur la plateforme MiiMOSA. Plus de 7 400 euros ont déjà été collectés. « Si on atteint l’objectif des 10 000 euros, on pourra avoir dès l’ouverture un espace crémerie », souligne Caroline.

Pour soutenir le projet, rendez-vous sur MiiMOSA. Et pour en savoir plus sur Rue Juliette, rendez-vous sur ruejuliette.com

Lire aussi : Paris : une boutique dédiée aux fruits et légumes déclassés

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire