Où trouver des cornichons français ?

Savez-vous que la plupart des cornichons vendus dans le commerce proviennent de l’étranger ? Mais que les amoureux de ces petits condiments se rassurent, il est aujourd’hui possible d’en déguster des made in France.

Le cornichon, c’est le condiment incontournable. On aime le glisser dans un sandwich au pâté, l’incorporer dans une salade ou le croquer tout simplement avec quelques tranches de jambon fumé. Rien qu’à y penser, on se lèche les babines. Il faut savoir que le cornichon est en réalité un mini-concombre. Le cornichon et le concombre sont en effet de la même espèce. Le cornichon est un concombre que l’on a cueilli avant qu’il n’arrive à maturité. Certaines variétés ont toutefois été sélectionnées pour produire des concombres et d’autres des cornichons. Pour ces derniers, on compte le cornichon « Fin de Meaux », le « Vert Petit de Paris », le « Délicatesse » ou encore l’« Amélioré de Bourbonne ». La culture de ce petit fruit n’est pas compliquée. Le cornichon, qui est une plante d’été, se plaît d’ailleurs très bien sous nos climats. Jusqu’ici, on pourrait donc penser que les cornichons, comme beaucoup d’autres légumes présents dans les magasins, sont cultivés en France. Que nenni !

Aujourd’hui, presque tous les cornichons distribués sur le territoire national proviennent de l’étranger. 85% viennent tout droit d’Inde ! Les industriels ont en effet délaissé les cornichons français pour des questions de coût. En Inde, les condiments sont bien moins chers, tout comme la main-d’œuvre. Ils sont aussi produits en quantités hallucinantes, toute l’année. Plusieurs récoltes sont possibles. Ce qui n’est pas le cas en France où les cornichons sont récoltés une fois par an. Les petits condiments verts font donc des milliers de kilomètres pour atterrir dans nos assiettes. Sympa l’impact carbone !

Des cornichons made in France

Mais alors, où trouver des cornichons français ? Il y a 20 ans, on vous aurait dit : « tu peux te brosser Martine ». Mais aujourd’hui, bonne nouvelle, le cornichon made in France fait son retour. Un come-back que l’on doit notamment à la PME Reitzel qui s’est lancé le défi en 2016 de relancer la filière française du cornichon sous sa marque Le Jardin d’Orante. De deux agriculteurs en 2016, l’entreprise collabore désormais avec une dizaine d’agriculteurs situés dans le Loir-et-Cher, la Sarthe, l’Indre-et-Loire et le Maine-et-Loire, ainsi qu’avec une coopérative basée dans les Pays de la Loire. Chez Le Jardin d’Orante, les cornichons ne se sont d’ailleurs pas les seuls à être de chez nous. Les graines de moutarde sont par exemple sourcées en Alsace et les petits oignons blancs dans les Hauts-de-France. Le bocal, l’étiquette, la capsule et l’épuisette sont eux aussi bleu blanc rouge. Seuls les grains de poivre, les poivrons et l’aneth, ne sont pas français. Aujourd’hui, la marque est la seule à proposer des cornichons made in France en GMS (grande et moyenne surface), à des prix abordables. On retrouve ses cornichons, disponibles en version « sachet pratique », XXL aigre doux ou mini à l’estragon, dans les magasins Auchan, Carrefour, Intermarché ou encore Monoprix.

Ailleurs, on retrouve Maison Marc, une entreprise familiale qui, bien avant Le Jardin d’Orante, commercialisait des cornichons français. C’est après le départ d’Amora-Maille en 2009 que la famille Jeannequin, alors productrice des petits condiments pour le groupe, a décidé de lancer sa propre marque. Depuis 2012, elle propose ainsi aux grands publics mais aussi et surtout aux restaurateurs des condiments haut de gamme. Ceux-ci, conditionnés dans des bocaux en verre à fermeture mécanique, sont cultivés sans aucun pesticide, insecticide et conservateur, cueillis à la main et conditionnés à Chemilly-sur-Yonne, dans la région bourguignonne. Ses cornichons sont commercialisés dans des épiceries fines, sur certains marchés de producteurs, mais aussi à la Grande Épicerie de Paris, au Printemps du goût, dans les boutiques Maison Plisson. Il faut tout de même compter environ 8 euros le bocal de cornichons tricolores. La qualité a un prix.

Sur les marchés, il est aussi possible de trouver quelques pots de cornichons. Certains maraîchers cultivent, de manière très limitée, les petits condiments.

Et si on ne trouve pas de cornichons français ? On les fait pousser chez soi ! C’est ce que propose d’ailleurs Le Jardin d’Orante qui propose sur son site, pour seulement 3 euros, un kit complet pour faire ses propres cornichons. Toutes les recettes des ventes sont reversées à l’association des agriculteurs partenaires de la relance.

Plus d’excuses pour ne pas déguster des cornichons made in France !

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire