Marius Fabre supprime l’huile de palme de tous ses savons

Marius Fabre dit adieu à l’huile de palme !

Bonne nouvelle. Marius Fabre, la célèbre savonnerie installée à Salon-de-Provence, ne commercialisera plus un seul savon à base d’huile de palme à compter de janvier 2020.

L’huile de palme disparaît des savons de Marius Fabre. À partir de janvier 2020, tous les produits de la savonnerie familiale ne contiendront plus cet ingrédient, dont la culture est à l’origine de la déforestation de millions d’hectares de forêts tropicales. « Après 8 ans de travail, de tests, d’investissements, nous avons trouvé une solution pour dire définitivement adieu à l’huile de palme », a annoncé la société qui fêtera l’année prochaine ses 120 ans. Jusqu’à aujourd’hui, seul le savon de Marseille à l’huile d’olive était exempt d’huile de palme.

De l’huile de tournesol oléique

À la place, Marius Fabre utilisera de l’huile de tournesol oléique. « Sa composition est très proche de celle de l’huile d’olive », explique l’entreprise sur son site. « L’acide gros oléique qui compose à 80 % l’huile de tournesol oléique est le même que celui de l’huile d’olive », précise-t-elle. Meilleure pour l’environnement, cette huile l’est aussi pour la peau. Riche en oméga 9 et en vitamine E, elle aurait des vertus protectrices et nourrissantes.

« Cette innovation s’inscrit dans la continuité de la philosophie de la savonnerie Marius Fabre depuis 1900 : fabriquer des produits naturels, respectueux de l’homme et de l’environnement. Marius Fabre devient ainsi le premier savonnier à fabriquer des savons de Marseille totalement dépourvus d’huile de palme, tout en conservant la qualité du savon et le procédé de fabrication traditionnel », se félicite Julie Bousquet-Fabre, arrière-petite fille du fondateur, au Parisien.

Victoire Toitot

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire