Avec Oui Recycle, recyclez vos cartouches d’encre et offrez des vacances aux enfants !

Avec Oui Recycle, recyclez vos cartouches d’encre et offrez des vacances aux enfants !

Recycler ses cartouches d’encre tout en aidant des enfants à partir en vacances, c’est ce que propose l’association la Jeunesse au Plein Air (JPA) avec son projet Oui Recycle.

Billets de train ou d’avion, photos, CV, bordereaux pour envoyer des colis Vinted, relevés bancaires… Nous imprimons beaucoup de documents à la maison. Et pour les imprimer, il faut des cartouches d’encre (logique). Mais que faire de ces dernières une fois vides ? L’idéal est bien sûr de les recycler en les renvoyant au fabricant ou en les déposant dans une borne dédiée à leur collecte. Les solutions ne manquent pas pour éviter qu’elles n’atterrissent dans des décharges, des incinérateurs ou dans la nature. Pourtant, sur les 75 millions de cartouches mises en vente chaque année en France, moins d’un quart d’entre elles sont récupérées. La faute à qui ? À nous, consommateurs. Par flemme ou manque de temps, nous préférons les jeter à la poubelle.

Oui Recycle, le recyclage solidaire

Pour nous inciter à les recycler, de nombreuses initiatives ont alors vu le jour. Parmi elles : Oui Recycle. Initié par l’association la Jeunesse au Plein Air (JPA) en partenariat avec la société UnisCartouches, ce programme propose de recycler ses cartouches tout en aidant des enfants à partir en vacances. Pour chaque cartouche collectée, 50 centimes d’euro sont reversés à l’organisme qui milite depuis plus 80 ans pour le départ de tous les enfants en colonies et centres de loisirs. Avec Oui Recycle, on fait ainsi un geste environnemental et solidaire !

Pour participer, c’est simple : « Il suffit d’aller sur le site de Oui Recycle et de commander une enveloppe T dans laquelle on peut y mettre une ou deux cartouches d’encre vides. Ne reste plus qu’à la mettre dans une boîte aux lettres et le tour est joué. L’opération est entièrement gratuite », nous explique Amandine Oudart, la responsable collectes et partenariats de la JPA. Elles sont collectées par Récup’Cartouches, partenaire d’UnisCartouches, puis recyclées. Sur le site d’UnisCartouches, il est d’ailleurs possible d’acheter de nouvelles cartouches pour son imprimante. Pour chaque cartouche d’encre recyclée, jusqu’à 2 euros sont reversés à la JPA. On recycle et on achète solidaire !

Un projet environnemental et solidaire ouvert à tous

Lancé en 2017, le projet Oui Recycle a d’abord été pensé pour les écoles et centres de loisirs afin de sensibiliser les enfants au recyclage. La première année, 307 établissements avaient participé à l’opération en installant des collecteurs dans leurs classes, et 2 500 euros avaient été récoltés. « Nous avons eu ensuite beaucoup de demandes de particuliers et avons donc décidé de lancer les enveloppes T au début de l’année 2019 », précise Amandine Oudart. 150 ont déjà été commandées depuis.

Cette année, la JPA espère collecter 10 000 euros. Pour cela, elle peut compter sur les 700 établissements participant à l’opération mais aussi sur les particuliers, de plus en plus nombreux. « Le projet est ouvert à tous. Les entreprises peuvent aussi demander un collecteur », ajoute Pascal Delamarre, le responsable de la communication de l’association. Les box peuvent contenir une cinquantaine de cartouches. Lorsqu’elles sont pleines, il suffit de le signaler sur le site afin qu’un transporteur puisse venir les récupérer.

Oui Recycle est une très belle initiative. À travers son projet, l’association organise également des interventions en milieu scolaire pour éduquer les jeunes à l’écologie. Tri des déchets, préservation des ressources naturelles… Tous les sujets sont abordés. Après les cartouches, la JPA songe au recyclage d’autres objets. « On laisse la porte ouverte », confient Amandine Oudart et Pascal Delamarre.

Pour en savoir plus et commander une enveloppe ou un collecteur, rendez-vous sur ouirecycle.org.

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire