Astuces anti-gaspi : ne jetez plus les eaux de cuisson !

Astuces anti-gaspi : ne jetez plus les eaux de cuisson !

Quand on cuisine, nous jetons systématiquement l’eau de cuisson de nos légumes, du riz ou encore des pâtes. Grosse erreur ! Ces eaux peuvent être réutilisées pour la maison et le jardin. Elles peuvent aussi faire des miracles côté beauté et santé. Découvrez quelques astuces anti-gaspi.

L’eau de cuisson des champignons

Après avoir cuisiné vos champignons, ne jetez pas l’eau de cuisson. Celle-ci sera utile pour entretenir vos objets en cuivre. Plongez-les dans l’eau quelques minutes et ils auront une jolie patine.

L’eau de cuisson des pommes de terre

Pour la maison, l’eau de cuisson des pommes de terre peut faire des merveilles. On peut l’utiliser pour enlever des taches de boue sur un tissu (trempez les vêtements tachés dans l’eau), pour faire briller les verres et carafes en verre ou encore pour dégraisser un sol carrelé. Versez l’eau encore chaude sur le sol et frottez avec un balai-brosse. Laissez agir l’eau pendant une dizaine de minutes et rincez à l’eau claire avec une serpillère.

Au jardin, l’eau de cuisson des patates est excellente pour éliminer les mauvaises herbes. Versez l’eau sur les végétaux à éradiquer et le tour est joué. C’est un très bon désherbant naturel ! Pour éliminer les pucerons, l’eau de cuisson est aussi efficace. Si vos rosiers ou vos plantes sont attaqués par ces vilaines petites bêtes, arrosez-les avec l’eau. Ayez toutefois la main légère. Nul besoin de les noyer. L’eau ne doit pas être salée car le sel risque de brûler les rosiers.

Côté salle de bains, l’eau de cuisson des pommes de terre permettrait de couvrir les premiers cheveux gris. C’est en tout ce qu’indique Martina Krcmar dans son guide « Rien ne se perd ! Du bon usage des épluchures » (Éditions Larousse). Elle explique : « Récupérez 2 litres d’eau de cuisson de pommes de terre non épluchées. C’est le pigment contenu dans la peau qui va permettre de masquer les cheveux gris ou blancs ». Une fois l’eau refroidie, il suffirait de la verser sur sa chevelure plusieurs fois après le shampooing et de laisser sécher. « Cela donne de bons résultats », précise-t-elle.

L’eau de cuisson des épinards

Si vous avez des lainages un peu ternes, utilisez l’eau de cuisson des épinards. Trempez-les une dizaine de minutes et rincez-les ensuite à l’eau claire.

L’eau de cuisson du riz

L’eau de cuisson du riz est très intéressante en cosmétiques. Utilisée en après-shampooing, elle adoucit et fait briller les cheveux. Son secret ? L’amidon contenu dans le riz. Versez l’eau de cuisson froide sur votre chevelure, laissez reposer quelques minutes et rincez à l’eau claire. Vous pouvez aussi l’appliquer sur la peau comme une lotion tonique. L’eau de riz tonifierait la peau. Elle aurait aussi des propriétés hydratantes, cicatrisantes et anti points noirs. 

L’eau de cuisson des pâtes

Si vous êtes un adepte des farfalles, pennes et autres pastas, ne jetez pas non plus l’eau de cuisson. Vous pouvez aussi l’utiliser pour avoir des cheveux brillants, lisses et soyeux, mais aussi pour avoir des pieds tout doux. Plongez vos petons dans une bassine remplie de cette eau. L’eau de cuisson des pâtes est aussi un bon produit ménager. Elle est efficace pour dégraisser la vaisselle, les poêles et casseroles. Au jardin, l’eau de cuisson (salée) est un très bon désherbant. Faites toutefois attention. N’aspergez pas les autres plantes et veillez à la quantité de sel dans l’eau.

L’eau de cuisson de céleri

Des engelures ? L’eau de cuisson de céleri sera votre meilleur allié. Trempez vos mains et vos pieds dans l’eau. La solution devrait soulager la douleur des engelures et les guérir. Il est conseillé de renouveler l’opération plusieurs fois.

L’eau de cuisson des poireaux

Trop d’excès alimentaires ? L’eau de cuisson des poireaux est une bonne boisson diurétique et amincissante. Versez l’eau dans une bouteille en verre et conservez-la au réfrigérateur une petite semaine. Buvez un à trois verres par jour. Le goût ne fait pas rêver mais votre organisme vous dira merci.

L’eau de cuisson du maïs

En salade, pour apporter une petite touche sucrée, ou légèrement grillé au barbecue, le maïs est délicieux. D’ailleurs, il fait partie des céréales les plus consommées, avec le blé et le riz. Si vous cuisinez des épis de maïs à la maison, gardez aussi l’eau de cuisson pour les végétaux. C’est un bon fortifiant pour les rosiers et les plantes d’intérieur.

L’eau des œufs

L’eau de cuisson des œufs durs ou à la coque est riche en nutriments. Utilisez-la comme engrais organique pour vos plantes. Quant aux coquilles, ne les jetez pas non plus. Particulièrement riches en minéraux, notamment en calcium, elles constituent aussi un excellent engrais. Écrasez-les le plus finement possible à l’aide d’un rouleau à pâtisserie pour obtenir une poudre. Incorporez-la ensuite au pied des plantes en la mélangeant à la terre. Les coquilles sont aussi parfaites pour éloigner les nuisibles (limaces, escargots) au potager. Écrasez les coquilles et formez une barrière autour de vos plantations. Enfin, les coquilles d’œufs sont utiles pour nettoyer les casseroles encrassées : de l’eau, du savon et quelques morceaux de coquilles finement broyées.

Important. Pour toutes ces astuces, n’utilisez que des produits issus de l’agriculture biologique pour éviter les pesticides.

Lire aussi : Astuces anti-gaspi : ce que vous pouvez faire avec les épluchures de pommes.

Victoire Toitot

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire