Anti-gaspi : 3 sites pour donner ou vendre les surplus de son potager

Anti-gaspi : 3 sites pour donner ou vendre les surplus de son potager

Trop de fruits et légumes au potager ? Impossible de tous les consommer ? Donnez-les ou vendez-les à d’autres particuliers ! De nombreuses plateformes dédiées à l’anti-gaspi dans les jardins offrent cette possibilité. En voici trois.

En été, le potager est à son apogée. Courgettes, tomates, haricots… Les fruits et légumes se ramassent à la pelle. Vive les bons petits plats avec les produits du jardin ! Mais il arrive souvent que les récoltes dépassent ses besoins personnels et même de ceux de toute la famille, au sens très large du terme. Que faire alors des surplus ? Pas question de les jeter à la poubelle. Pour éviter ce gâchis, on peut en faire des conserves pour les déguster plus tard dans l’année, les offrir à ses voisins ou bien les proposer à d’autres particuliers sur Internet ! De nombreuses plateformes en ligne permettent en effet de donner, d’échanger et même de vendre ses fruits et légumes en trop. Une solution qui permet de se faire un peu d’argent, et de donner la possibilité à d’autres personnes de la région de consommer des produits locaux et de saison, à moindre coût. Pozette en a sélectionné trois.

Le Potager d’à Côté

Lancé en avril 2018 par Virginie Broncy, le site Le Potager d’à Côté permet à tous les particuliers de donner ou de vendre leurs surplus de jardin (potager et verger). Le principe est très simple : il suffit de de s’inscrire sur la plateforme, de créer son « compte jardin » et de publier ses petites annonces en précisant ses méthodes de culture, ses horaires et son lieu de retrait. Toutes les offres sont géolocalisées. Les paiements se font en ligne et les gains collectés peuvent être reversés à une association locale environnementale. Sur Le Potager d’à Côté, il est possible de proposer d’autres produits que des fruits et légumes comme du miel, des œufs, des plants et même des plats cuisinés ! En passant par ce site, les avantages sont nombreux : on évite le gaspillage, on fait d’autres heureux et on peut faire de chouettes rencontres. Les paniers étant confiés en mains propres. Le Potager d’à Côté compte aujourd’hui plus de 4 000 inscrits sur plus de 80 départements français. « Tous partagent la même ambition : faciliter la consommation de fruits et légumes locaux et de saison tout en évitant le gaspillage et en créant du lien social », explique la jeune pousse. Pour en savoir plus, rendez-vous sur lepotagerdacote.fr

Le Potager d'à Côté, une plateforme pour donner ou vendre ses fruits et légumes

Fruit and Food

Ines Bazillier, Benjamin Guibert et Fabien Fuentes ont lancé en 2018 Fruit and Food, une plateforme de mise en relation entre particuliers, permettant de donner ou de vendre ses surplus de potager ou du verger. La petite équipe, rejointe par Alban Blandin, offre une solution anti-gaspi aussi pratique et simple d’utilisation : il suffit de s’inscrire sur la plateforme (inscription gratuite) et de créer son jardin en indiquant sa situation géographique, ses produits à vendre ou à donner, les méthodes de culture, etc. (profil vérifié et approuvé par l’équipe). Les paiements se font en ligne ou directement entre vendeur et acheteur sur place. Sur Fruit and Food, il est aussi possible de donner ou de vendre d’autres produits comme du miel, des œufs ou encore des plantes aromatiques. La jeune pousse comptabilise actuellement près de 3 000 inscrits. Pour en savoir plus, rendez-vous sur fruitandfood.fr

Fruit and Food est une plateforme qui permet de donner ou vendre ses surplus du jardin

Le Potiron

Fini le gaspillage avec LePotiron.fr. Cette plateforme (plus connue du grand public) met aussi en relation les particuliers qui veulent échanger, vendre ou donner leur surplus de production de leur jardin avec des personnes qui souhaitent s’approvisionner localement. Sur Le Potiron, l’inscription est gratuite. Chaque « poticulteur » (adhérent) peut créer son jardin virtuel et publier une petite annonce. Le don et le troc sont gratuits mais pour vendre ses produits un abonnement annuel d’un euro est nécessaire. On peut y proposer des fruits et légumes mais aussi des aromates, des boutures, des plants, des graines et des produits artisanaux comme des confitures et des conserves. L’objectif de la plateforme est bien sûr de lutter contre le gaspillage mais a pour ambition également de créer du lien social autour du jardin. Ici, les « poticulteurs » peuvent se rencontrer et échanger sur leur passion. Plus de 1600 jardins sont enregistrés sur la plateforme. Pour en savoir plus, rendez-vous sur lepotiron.fr

LePotiron.fr, un site pour donner, vendre ou faire du troc.

Vendre ses fruits et légumes, est-ce légal ? Oui. Le potager ne doit toutefois pas dépasser les 500 mètres carrés et doit être attenant à la propriété.

Victoire Toitot

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire