LunelVintage offre une seconde vie aux lunettes de soleil

LunelVintage remet à neuf des lunettes de soleil anciennes

Elsa et Pauline ont lancé en 2018 LunelVintage. Ces deux amies restaurent des lunettes de soleil chinées en brocante ou issues d’anciens stocks d’opticiens et de collectionneurs.

Les lunettes de soleil sont un accessoire indispensable pour se protéger des rayons, mais pas que. Rondes, ovales, rectangulaires, en forme papillon… Elles sont aussi des objets de mode à part entière. On les matche avec ses tenues, on les porte fièrement sur le bout du nez pour affirmer son style. En France, le marché est très lucratif : une paire de solaires est vendue toutes les deux secondes, soit plus de 16 millions par an ! Le hic ? La plupart des lunettes commercialisées sont en plastique, et le plastique… bah c’est pas fantastique. D’autres sont constituées de métaux épuisables comme le titane, l’aluminium et le cuivre. Sympa pour la planète !

Pour rendre le monde de la lunetterie plus « éco-friendly », certains fabricants se sont alors tournés vers des matériaux plus durables. On retrouve aujourd’hui des lunettes de soleil en coquillages recyclés (moules, huîtres, Saint-Jacques), en bois, en chanvre ou fabriquées à partir de déchets plastiques collectés sur les littoraux. D’autres entreprises ont fait le pari de la seconde main. Plutôt que de créer de nouvelles paires, elles utilisent celles déjà existantes. Elles récupèrent des anciennes montures, les restaurent et les remettent sur le marché ni vu ni connu.

LunelVintage : des lunettes vintage authentiques

C’est le cas de LunelVintage, une jeune pousse lancée en octobre 2018 par Esla et Pauline, deux amies qui ont étudié ensemble la chimie à Bordeaux. « On restaurait ensemble quelques paires dénichées sur des brocantes. Un jour, je suis revenue avec un lot de 15 montures de lunettes anciennes. Je ne savais pas trop quoi en faire, et après une discussion « refaisons le monde » avec Pauline, on a décidé de se lancer », nous raconte Elsa.

Ces jeunes entrepreneures rénovent de nombreuses lunettes de soleil. Et pas n’importe lesquelles, des lunettes vintage.  « Nous sélectionnons des lunettes antérieures aux années 1990, par choix de style, mais aussi pour leur qualité. Nous avons vu une vraie différence au niveau des matériaux. Le métal est plus rigide et plus résistant », explique-t-elle. Pin-up, œil de chat, Browline, oversize, rétro… Les solaires résolument vintage sont authentiques et racontent toutes une histoire.

Pour trouver leurs perles rares, Elsa et Pauline sillonnent toujours les brocantes mais s’approvisionnent également chez des opticiens et des collectionneurs. Elles dénichent des stocks oubliés, des lunettes abandonnées dans des placards. Leurs trésors, elles les restaurent en France, plus précisément en Charente-Maritime chez Pauline. « Elles sont nettoyées, placées dans un bac à ultrasons, et remises en forme ». Les verres solaires sont remplacés par des nouveaux verres certifiés selon la norme ISO 12312-1 et conformes à la réglementation européenne. Pour cette étape, les cofondatrices collaborent avec des opticiens indépendants « en local ». Pauline sollicite son opticien de quartier à Saintes. Idem du côté d’Elsa qui s’est récemment expatriée au Danemark, à Aalborg.

Une démarche zéro déchet

Le credo de LunelVintage : « Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme ». Célèbre phrase du chimiste français Antoine Lavoisier. Elsa et Pauline poussent leur démarche de revalorisation jusqu’au bout. Les anciens verres sont upcyclés en bijoux par des artisanes madrilènes, les étuis sont réalisés à partir de chutes de cuir broyées et réduites en poudre, ou confectionnés à la main avec des cravates chinées sur des brocantes. Leurs cartes de visite sont fabriquées avec du vieux papier peint. Les deux jeunes femmes font en sorte que rien ne parte à la poubelle. Les lunettes récupérées et qui ne répondent pas à leurs critères sont envoyées à Lunettes Sans Frontière, une association qui s’occupe de les redistribuer aux plus démunis dans le monde.

Après avoir écumé les marchés d’artisanat et les festivals vintage, Elsa et Pauline commercialisent aujourd’hui leurs lunettes dans plusieurs boutiques françaises et européennes. On peut trouver leurs solaires chez Atelier Pauly à Lyon, Rebel Rebel à Granville, Ambiance Créateurs à Fouras et bientôt chez Jours à Venir à Paris.

Les cofondatrices espèrent devenir une référence. Leur prochain projet : proposer sur leur site des montures sans verre. Celles et ceux qui portent des lunettes de vue pourront ainsi mettre les verres solaires adaptés.

LunelVintage est une très belle initiative. Si vous souhaitez acheter des lunettes, n’hésitez pas trop longtemps. Chaque paire est unique ! Et si vous avez des veilles montures à restaurer ou à donner, écrivez-leur un petit message.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur lunelvintage.com

LunelVintage, les lunettes de soleil vintage upcyclées
Crédit photo : LunelVintage
LunelVintage : des lunettes de soleil vintage authentiques
Crédit photo : LunelVintage
LunelVintage, les lunettes de soleil durables
Crédit photo : LunelVintage
LunelVintage restaure des lunettes de soleil provenant de brocantes ou de stocks oubliés
Crédit photo : LunelVintage
LunelVintage, des lunettes de soleil upcylées, chic et rétro.
Crédit photo : LunelVintage
Pauline et Esla rénovent des montures de lunettes de soleil anciennes.
Pauline et Elsa, les fondatrices de LunelVintage

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire