Les Candides, la marque de cosmétiques 100 % transparente

Les Candides, la marque de cosmétiques 100 % transparente

Olivia Derhy et Manal Salah viennent de lancer Les Candides, une marque de cosmétiques garantissant une traçabilité totale sur tous ses ingrédients.

D’où viennent les ingrédients utilisés dans nos soins ? Comment ont-ils été produits et dans quelles conditions ? Sont-ils sûrs ? Comme de nombreux consommateurs, Olivia Derhy et Manal Salah se sont posé ces questions mais n’ont jamais trouvé de réponses satisfaisantes. « Il y a un vrai manque de transparence dans le secteur de la cosmétique. Dans les produits, même fabriqués en France, on peut trouver des ingrédients importés nocifs pour l’environnement comme de l’huile de palme, et archi-transformés à risque pour la santé », déplore Olivia. Ne souhaitant plus mettre n’importe quoi sur leur peau, ces deux amies ont alors décidé de lancer leur propre marque, Les Candides. Leur objectif : proposer des cosmétiques sains, locaux et surtout traçables, depuis l’ingrédient jusqu’au produit fini.  « Les Candides, ce sont tous les consommateurs qui se posent des questions, veulent savoir et comprendre. »

Des soins naturels en circuit court

Pour créer leurs soins, Olivia et Manal ont fait le pari de s’approvisionner directement chez les producteurs français. « Ce n’est pas une démarche habituelle. Cela a été compliqué car les grossistes ne voulaient pas nous donner les noms de leurs fournisseurs. Nous voulions aller à la source, les rencontrer, comprendre qui ils étaient et connaître leurs contraintes », explique la cofondatrice. Mais à force de persévérance, les deux jeunes entrepreneures ont réussi à trouver ce qu’elles cherchaient. Dans leurs produits : du miel produit par Patrick dans l’Orne, de la fleur de Calendula cultivée par Jean-Claude dans l’Ardèche, de l’huile de cameline pressée à froid par Nathalie dans le Sud-Ouest, ou encore de l’huile de prune élaborée par une autre Nathalie dans le Lot-et-Garonne. Tous les ingrédients utilisés dans les cosmétiques des Candides viennent directement des producteurs. La traçabilité est totale !

Olivia et Manal favorisent le local, quitte à choisir des produits non issus de l’agriculture biologique. « Dans deux de nos produits nous utilisons de l’huile de noisette non bio mais produite en agriculture raisonnée. En France, il est très difficile d’en avoir car il existe un parasite que l’on ne retrouve que sur notre territoire. Les producteurs sont obligés d’utiliser un répulsif qui n’est pas référencé en bio », précise Olivia. « Nous avons toutefois réalisé des tests en laboratoire sur 370 pesticides et ces derniers ont tous été négatifs. Notre huile de noisette est de qualité et n’est pas polluée », assure-t-elle. Un seul ingrédient n’est pas tricolore : l’huile d’olive utilisée dans les savons. Trop onéreuse, l’huile d’olive française a été remplacée par une huile espagnole. Olivia rassure : « nous connaissons le producteur et savons dans quelles conditions elle est produite. »  Les deux fondatrices ont une démarche totalement transparente. Elles partagent d’ailleurs leurs rencontres et détaillent l’origine de leurs ingrédients sur leur compte Instagram.

Une huile pour le corps et un savon saponifié à froid

Les Candides proposent deux gammes de soins :  Olympe et L’Ingénu. La première, dédiée aux peaux sèches et en manque d’éclat, est essentiellement composée d’huile de prune et de reine-des-prés. La seconde, pour les peaux sensibles et délicates, est sans parfum. Parmi les ingrédients phares : du miel, de l’huile de caméline et de la fleur de calendula. Chaque gamme comprend un savon solide saponifié à froid par un maître savonnier en Normandie, et une huile pour le corps. Les savons sont emballés dans du papier recyclé certifié FSC et les huiles sont conditionnées dans un flacon en verre. « Pour les contenants, nous réfléchissons à un système de consigne », confie Olivia.

Les deux fondatrices espèrent développer d’autres produits du quotidien comme des crèmes et des shampooings solides. La tâche ne sera pas aisée car de nombreux ingrédients manquent en France. « Ça va être un très grand challenge ! Pour nos huiles, nous voulions par exemple utiliser de l’huile de pépins de framboise mais nous n’avions pas réussi à en trouver. Nous nous sommes retrouvées avec de l’huile qui venait de Pologne. Nous n’avions aucune traçabilité sur les conditions de production. »

Une campagne de crowdfunding

Avant de lancer de nouveaux produits, Olivia et Manal doivent d’abord réussir leur campagne de crowdfunding sur la plateforme Tudigo. Lancée en octobre, cette dernière connaît un succès. Plus de 460 préventes ont déjà été réalisées ! Cette campagne leur permettra de développer leurs nouveaux produits mais aussi de financer une étude en « écoconception ». « Elle nous permettra d’identifier les enjeux majeurs liés à notre secteur d’activité. »

Pour soutenir Les Candides et shopper leurs soins, rendez-vous sur Tudigo. Pour un savon, comptez 12 euros et pour une huile 39 euros.

Les Candides, gamme Olympe
Les Candides, gamme L’Ingénu

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

2 commmentaires
  1. Merci Marine pour ce bel article !

  2. Bonjour , je vous soutiens dans cette démarche naturelle 100 % transparente
    Merci 😊
    Hâte de tester découvrir cette gamme

    Mon Instagram B.y_vivi
    Basé sur les valeurs simple eco responsable et entreprises France 🇫🇷

    Comment doit t on procéder ?
    Merci

Ajouter un commentaire