World CleanUp Day : une journée pour nettoyer notre planète

Le 21 septembre 2019 se tiendra le World CleanUp Day. Pendant une journée, des millions de citoyens à travers le monde se mobiliseront pour ramasser un maximum de déchets sauvages. Et si vous participiez ?

Quand des milliers, voire des millions de personnes se mobilisent, cela peut faire une grande différence. Et Rainer Nolvak, un Estonien, l’a bien compris. Ce dernier avait lancé en 2008 dans son propre pays le mouvement « Let’s Do It » dont l’objectif était de ramasser un maximum de déchets en une seule journée. L’opération fut un succès : 4% de la population avait été mobilisée et 100 000 tonnes de déchets avaient été collectés en quelques heures. Depuis, l’initiative a été organisée tous les ans et a contaminé d’autres pays. Aujourd’hui, ce sont plus de 150 pays, dont la France, qui participent à l’opération de la désormais « Let’s Do It Foundation » : le World CleanUp Day. L’an dernier, près de 18 millions de personnes s’étaient mobilisées !

Cette année, cette journée de ramassage des déchets aura lieu le 21 septembre prochain. Pour l’occasion de nombreux événements seront organisés sur le territoire français. À Paris, par exemple, l’équipe Team Square proposera une session de nettoyage des quais de Seine. À la Rochelle, des associations effectueront des ramassages de déchets sur les plages. La carte des initiatives est disponible sur le site de l’association World CleanUp Day France qui espère mobiliser plus de 3,5 millions de citoyens.

200 000 Français mobilisés en 2018

Les collectes devraient être (malheureusement) fructueuses. La France, comme tous les autres pays, est souillée par les déchets. D’après les estimations de l’association Gestes Propres, environ 520 000 tonnes de ces déchets ont été abandonnées en 2018, aux abords des routes, des cours d’eau, des espaces naturels et des métropoles, soit l’équivalent de plus de 52 Tours Eiffel. Il y aura de quoi ramasser ! L’an dernier, lors de la première édition de World CleanUp Day en France qui a rassemblé 200 000 personnes, 660 tonnes/15 000 m3 de déchets ont été ramassés « soit un volume équivalent à 1 000 camions-poubelle ou 5 piscines olympiques ». Parmi ces détritus : des carcasses de voitures, des pneus, des batteries, des appareils électroménagers, des vêtements, des trottinettes, des vélos, des filets de pêche, des bouteilles de gaz ou encore des sacs à déjection canine.

Cette journée de nettoyage n’est pas qu’une « opération propreté ». Elle a aussi et surtout pour objectif d’« éveiller l’attention sur la prolifération des déchets sauvages, provoquer une prise de responsabilité face à l’impact des nuisances que cela engendre aujourd’hui et aux conséquences de cette pollution environnementale », explique l’association sur son site. Le World CleanUp Day sera aussi l’occasion de « mettre en place le Keep It Clean Plan, en français – comment garder la planète propre. Dès lors on réfléchit sur le mieux produire, le mieux consommer ainsi que le mieux-moins jeter et cela tout au long de l’année pour faire en sorte de ne plus avoir à ramasser demain les déchets qui se retrouvent là où ils ne devraient pas être », ajoute-t-elle.

Plus d’infos sur worldcleanupday.fr

Marine Vautrin

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire