Épilation maison : comment faire sa propre cire

Avec le confinement, impossible de se rendre chez son esthéticienne préférée pour se faire épiler. Pour les adeptes de l’épilation à la cire, il existe une solution : la cire maison ! Voici une recette toute simple et 100 % naturelle.

On ne va pas se mentir : depuis l’instauration du confinement pour limiter la propagation du coronavirus, notre pilosité s’est bien développée. Jambes, aisselles, maillot… Les poils ont repris leur quartier. Et une chose est sûre, ils ne vont pas arrêter de pousser. Que faire ? Impossible d’aller chez son esthéticienne ou de la faire venir à domicile. Si vous êtes un ou une adepte de l’épilation à la cire, pas de panique. Vous pouvez faire votre cire maison : de la cire orientale. Naturelle, douce et efficace, elle a tout pour elle. Voici la recette.

Comment faire sa cire orientale ?

La recette est toute simple. Il vous faut : 4 cuillères à soupe de sucre fin, 1 cuillère à soupe d’eau, 2 cuillères à soupe de jus de citron filtré et 1 cuillère à soupe de miel.

Dans une casserole, versez le sucre fin et l’eau et faites caraméliser le sucre (à feu doux). Ajoutez le citron et le miel. Arrêtez ensuite la cuisson dès que le mélange prend une couleur dorée. Ne laissez surtout pas brunir. Si la consistance est trop épaisse, n’hésitez pas à rajouter un peu d’eau. Sortez la pâte obtenue de la casserole et étalez-la sur une plaque pour la laisser tiédir. Voilà, votre cire est prête ! Mettez-la sur les zones à épiler et retirez-la d’un coup sec, à rebrousse-poil en tendant la peau dans le sens opposé de l’arrachage. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi utiliser des bandes de tissu.

La cire se conserve quelques jours au réfrigérateur. Mettez-la sous film ou protégez-la avec un « bee’s wrap ». Pour la réutiliser, il suffira de la chauffer.

Des produits naturels pour prendre soin de sa peau après l’épilation

Une fois vos parties épilées, pensez à bien les chouchouter. Pour apaiser et hydrater votre peau, pariez sur le gel d’aloe vera, l’huile d’argan, l’huile de calendula ou encore sur l’huile d’amande douce. 

À noter que l’épilation n’est pas obligatoire. Une femme avec des poils aux pattes ou une jolie toison sous les bras est belle. La pilosité n’est pas contraire à la féminité. S’épiler ou non est un choix personnel.

Victoire Toitot

  • Partager sur

Commentaires

Soyez le/la premier(e)
à laisser un commentaire :)
Ajouter un commentaire